Se purger à l'huile de ricin... yallah !


Je rappelle ici que le but premier de la purge est de mettre en mouvement le réseau lymphatique de l'organisme pour libérer les cellules de leur "encrassement humoral", pour permettre une meilleure circulation des liquides et une décongestion des organes émonctoires.

Cette action de l'huile de ricin est rendue possible par le principe actif qu'elle contient et que nous appelons l'acide ricinoléique qui a pour effet d'augmenter la production de globules blancs à l'endroit même où il est appliqué, ce qui entrainera une libération, de manière centrifuge, des stases de toxines accumulées un peu partout (mais surtout au niveau lymphatique) en direction de nos organes émonctoires, en vue de leur élimination.

Cela aura également pour effet de désencombrer les organes digestifs que sont : l'intestin (le grêle et le côlon), le foie et la vésicule biliaire, le pancréas.

Quelles matières la purge met-elle en mouvement ?

La plaque mucoïde

Elle se situe au sein de l'intestin grêle et du côlon et n'est rien d'autre que de la matière fécale sèche. Elle s'est formée à la suite de mauvaises digestions chroniques (article sur la constipation ici) qui ont entrainé des phénomènes inflammatoires.

Comment se crée la plaque ?

Le mucus, sécrété par les glandes se trouvant au sein du grêle joue un rôle fondamental dans la protection de la muqueuse intestinale. Si notre alimentation est raffinée, lourde, peu digeste et polluée, l'intestin sera assailli par des matières difficilement assimilables qui prédisposent aux états de constipation, et donc de fermentation et d'inflammation.

Notre organisme n'aura d'autres choix que de sécréter encore plus de "mucus" afin de protéger les parois sensibles de son appareil digestif.

Si nous consommons "moderne et industriel" tous les jours, la sécrétion du mucus deviendra chronique.

Imaginez l'amidon visqueux que vous retirez de votre passoire quand vous égouttez votre riz blanc, et bien tous les produits contenant des sucres raffinés, laitages animaux, farines blanches, les céréales de manière générale, produisent le même résultat dans nos intestins et ce qui n'est pas éliminé tombe dans nos humeurs. Ce sont en partie les glaires que nous crachons quand nous sommes malades !

La production quotidienne de mucus, couplée à la mauvaise qualité d'une alimentation industrielle et raffinée, entrainera une congestion de l'organisme et donc un ralentissement du transit de manière chronique, ce qui débouchera sur un état de constipation pathologique prédisposant aux mauvaises digestions des aliments entrant en état de fermentation.

L'inflammation qui en résulte nécessite la production d'encore plus de mucus et la répétition de ce phénomène amène à la création de ce que nous appelons la plaque mucoïde. Celle-ci va venir boucher les microvillosités présentes tout le long de nos intestins et qui nous permettent d'assimiler correctement ce que nous digérons.

Elle fait le lit des états inflammatoires, de la prolifération des vermines et de la multiplication des infections diverses présentes dans la zone digestive.

Le phénomène ne s'arrête pas là, car elle aura aussi pour effet rétroactif de "polluer" le corps dans son ensemble par son état de décomposition continue qui inflamme de manière récurrente le tissu digestif, et ce qui se trouve derrière, c'est à dire nos organes. L'inflammation viendra léser la muqueuse qui deviendra poreuse aux poisons issus de l'alimentation et des mauvaises digestions. Progressivement, c'est tout notre milieu cellulaire, qui évolue dans notre système lymphatique, qui sera pollué, qui se congestionnera, ce qui perturbera toute la bonne marche de l'organisme !

La porosité entraine une baisse de l'immunité, une baisse de la vitalité, un stress organique continu... Petit à petit les cellules commencent à périr étouffer par les poisons et les résidus de leur propre métabolisme qui ne pourront être éliminé correctement, car il y'a congestion. Nous sommes en plein dans le processus de dégénération et je pense sincèrement que l'ensemble de nos maladies modernes proviennent de ce phénomène de perméabilité issu de notre alimentation et de nos mauvaises digestions.

Les boues du foie

Elles sont le résultat d'un foie fatigué par une hygiène de vie contre-productive et de toutes les formes de stress sur-solicitant son état de fonctionnement : Alimentation délétère (moderne et industrielle je rappelle), une prise quotidienne de médicaments, d'habitudes toxiques et nocives (alcool, tabacs, café...), d'un stress chronique, d'un manque de repos...

Comment se crée la boue ?

La bile sécrétée par le foie n'a pas pu atteindre la vésicule biliaire car les canaux hépatiques parcourant le foie sont congestionnés et bloqués par des calculs intra-hépatiques non calcifiés, ou tout simplement parce que le foie est trop fatigué pour faire correctement son travail. Le premier entrainant le deuxième phénomène et vice-versa.

Je vous invite à lire le formidable livre du naturopathe Andreas Moritz : L'incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire.

Les calculs biliaires et intra-hépatiques

La purge va aussi avoir un effet très intéressant sur les calculs biliaires (calcifiés ou non). Pour eux, il existe aussi le procédé d'Andreas Moritz, que vous pouvez retrouver sur ce site très bien documenté : https://www.agirsante.fr.

Les calculs biliaires sont le résultat d'un corps déminéralisé qui fonctionne h24 sur sa propre réserve minérale sans pour autant la recharger. Cela est possible par une alimentation non naturelle, non physiologique, mais moderne, raffinée, cuite, morte et transformée.

Les objectifs de la purge à l'huile de ricin

La purge aura donc pour effet d'entrainer un meilleur échange de notre milieu extérieur vers notre milieu intérieur (et vice versa).

En d'autre terme, elle va décongestionner notre lymphe, liquide où se trouve nos cellules (siège de notre immunité et où tombent un bon nombre de molécules non traitées par l'organisme suite à différentes dysfonctions pathologiques et intoxications alimentaires, médicamenteuses...) vers nos organes émonctoires (foie, reins, poumons, peau...).

L'intérêt de nettoyer l'environnement cellulaire :

C'est, entre autre, de part la qualité de nos humeurs que dépend la qualité de nos cellules qui sont la base d'une bonne santé, car elles sont les piliers du bon fonctionnement de notre corps. Et la qualité de nos humeurs dépend du bon fonctionnement de notre organisme, et peut-être encore plus de l'activité de notre appareil digestif.

Nos humeurs représentent la somme de nos plasma(s), sérums, liquides intra et extra-cellulaires qui apportent à nos cellules l'oxygène et les nutriments issus de la digestion. Ces liquides véhiculent également ce que fabriquent nos cellules, à savoir : des hormones, des neuro-transmetteurs, des enzymes, des immunoglobulines et l'ensemble des déchets du métabolisme cellulaire vers nos organes émonctoires qui les traitent en vu de leur élimination.

Quand l'encrassement devient trop important, les cellules ne peuvent plus être nourries correctement, elles suffoquent et notre organisme commence à manifester les signes de cette hypoxie cellulaire.

Et c'est là qu'il faut comprendre l'intérêt de la purge chez une personne qui a pris conscience de ses problèmes de santé, en adoptant une hygiène de vie correcte, physiologique, en accord avec ses lois naturelles, mais qui est toujours en "mauvaise santé".

Cette personne ne nourrit plus son corps par une alimentation raffinée et transformée, elle fait une activité physique régulière, elle apprend à se détendre, à bien dormir (...), il n'empêche que son corps a du mal à bénéficier de cette hygiène de vie positive en raison de sa propre congestion émonctorielle, de son propre encrassement humorale. C'est à dire que l'environnement des cellules est trop pollué pour arriver à profiter même de la meilleure alimentation qui, elle, fermente à cause de la congestion des organes du digestif et qui parvient difficilement jusqu'à elles !

Et pour en revenir aux éléments fabriqués par la cellule, ils ne pourront plus sortir de celle-ci pour être véhiculés vers nos différents organes qui en ont fait la demande. Les déchets fabriqués par la cellule ne pourront pas être véhiculés non plus... Ce qui entrainera la mort lente de la cellule qui s'intoxique... coucou les pathologies dégénératives !

RAPPEL IMPORTANT

Ne pas pratiquer la purge sans avoir travaillé au préalable sur son hygiène de vie, sur son alimentation.

Pour éviter le burn-out de vos fonctions pendant ou après la purge, il faut déjà, depuis un certain temps, avoir eu recours à une hygiène de vie en accord avec les besoins et les capacités de votre organisme. Il est important de se réaproprier son corps.

Comment procéder pour la purge à l'huile de ricin ?

L'environnement

L'idéal, pour la première purge, car on ne sait pas comment le corps peut réagir, est de la pratiquer au calme et sans pression. C'est à dire qu'on se prend à minima la journée de préparation et celle de l'élimination pour voir venir et surtout être proche de ses toilettes :) !

Le dernier repas

Le jour de la purge, le repas est léger et SURTOUT il se compose uniquement de végétaux, fruits ou légumes, crus ou cuits (vapeur), sans aucun accompagnement, sauce ou autre(s) ! On peut manger une compote de pommes, une salade de fruits, une soupe...

Le but est de réduire au maximum le temps de digestion pour permettre à l'organisme de donner toute son énergie au commencement de la purge et surtout cela va permettre au foie de charger la vésicule biliaire en bile (qui sortira par l'action du ricin et qui entrainera les déchets en direction des intestins, c'est ca l'action de la purge !).

À partir de 12h30-13H00 jusqu'à 20h00 (heure de la purge), on ne mange pas et à partir de 14h00 jusqu'à l'heure de la purge, on ne boit pas ! Si cette étape n'est pas respectée, la purge ne marchera pas efficacement !

Pour celles et ceux qui ne digèrent pas le cru, à ce moment là, penser aux basses cuissons comme la vapeur. Dans tous les cas, il faut totalement éviter les viandes, les poissons grillés, bref les plats qui mettent du temps à se digérer. Ni café, ni sucres, ni chocolats, ni alcools, ni pâtisseries et charcuteries ... Le but est de commencer la purge l'estomac vide !

La prise d'huile de ricin

À 20h00 vous prenez votre huile de ricin mélangée à un demi verre de pamplemousse pressé (bio), ou à un demi verre de pur jus de fruit(s) biologique(s), et ensuite vous vous reposez jusqu'au coucher.

Vous pouvez lire, regarder un film, mais le principal est de vous détendre. Juste après avoir bu le mélange, allongez-vous sans bouger pendant 20 minutes au moins.

Dans la première heure après la prise de la mixture, je vous invite à masser vos organes digestifs : le foie, les intestins, bref tout le ventre.

Quand vous irez vous coucher : Ce sera un plus non négligeable de mettre une bouillotte chaude au niveau de votre ventre et de la garder toute la nuit.

Jusqu'à l'élimination totale (qui peut durer pas loin de 24h00 pour la première purge ou 03-04h00 pour les organismes peu encrassés) vous ne buvez pas et ne mangez pas. Ce point est très important pour éviter un bug des fonctions physiologiques, par un détournement de l'énergie dédiée à la purge en faveur de la digestion créée par ce que vous venez de manger ou boire.

L'huile doit être évacuée et toutes les matières entraînées doivent être éliminées par le corps, si une digestion se met par dessus, il peut y avoir un malaise. Cette précaution est fondamentale !

La posologie

40 kilos : 4 cuillers à soupe

52 kilos : 5 bonnes cuillères à soupe.

78 kilos : 8 bonnes cuillères à soupe.

Après l'élimination

Une fois les effets de la purge finis, c'est à dire l'arrêt d'évacuation des matières, vous pouvez boire un verre d'eau de source chaude, cela vous hydratera correctement et entrainera vers la sortie les dépôts mis en mouvement.

Ensuite, pratiquer un lavement intestinal (en dehors des temps de digestion) pour nettoyer le côlon, ce qui accompagnera le reste des matières décrochées vers la sortie. Vous pratiquerez le lavement maximum 24h00 après la fin de la purge.

Une fois toutes les matières évacuées et la purge finie, mangez végétal.

Recommandations

L’huile de ricin devra impérativement être à 100% naturelle, pure, de première pression à froid, sans aucun additif

Articles récents
Archives